Mardi 16 Avril 2019

Interima ouvre une nouvelle agence au centre de Nyon

Vitor Coelho.jpg

Idéalement située au cœur de La Côte, la cité vaudoise compte désormais une nouvelle agence Interima. Placée sous la responsabilité de Vitor Coelho, un Nyonnais au bénéfice d’une grande expérience dans le placement fixe et temporaire, la structure collaborera avec les grandes entreprises et PME de la région, plus particulièrement dans les secteurs de la construction, de la technique et du bâtiment. Ses atouts: une connaissance intime du marché et un accompagnement personnalisé.

A quoi mesure-t-on le dynamisme économique d’une région? Parmi les nombreux critères disponibles (démographie, évolution de l’emploi, création d’entreprises, etc.), il en est un qui ne trompe pas et qui n’échappe à personne: le nombre de grues qui s’élèvent dans le ciel d’une ville. De la terrasse de son appartement, le Nyonnais Vitor Coelho en voit en ce moment une douzaine, notamment dans le quartier de La Petite Prairie, qui poursuit son développement entamé il y a déjà plusieurs décennies. «En l’espace de 30 ans, nous avons vu les projets immobiliers se développer, non plus sous la forme de villas individuelles mais d’immeubles de quatre à cinq étages, avec à la clé la sortie de terre de quartiers comme La Petite Prairie, mais aussi de nombreuses infrastructures publiques (école, piscine, salle de gymnastique, etc.) du côté du Cossy et d’un véritable pôle économique à Terre Bonne. Autant de signes qui ne trompent pas: Nyon est en plein essor», se réjouit celui qui dirige depuis début avril la nouvelle agence Interima.

Contribuer au développement de toute une région

Il faut dire que la cité située au cœur de La Côte dispose de nombreux atouts: elle héberge plusieurs entreprises au rayonnement international, aussi bien dans le secteur pharmaceutique que celui du tertiaire, tout en s’appuyant sur un nombre important de PME qui contribuent dans une large mesure au dynamisme de la région. Citoyen de Nyon mais jusqu’alors en poste dans d’autres villes romandes (Morges, Lausanne, Genève), Vitor Coelho pourra désormais accompagner les entreprises de sa région dans leurs projets de développement. Avec son équipe qui compte trois personnes, dont Laureen Bassand, assistante à la vente, elle aussi au bénéfice d’une longue expérience dans le métier, il aura en effet à cœur d’intensifier les liens qu’il a déjà noués avec les opérateurs nyonnais et avec les nombreux collaborateurs avec qui il travaille souvent depuis plusieurs années, et ce dans le but de contribuer à leurs succès futurs.

Les domaines de prédilection de la nouvelle agence Interima de Nyon sont la construction, la technique et le bâtiment, mais la complémentarité des enseignes spécialisées regroupées au sein de Interiman Group permettra à l’équipe de proposer une gamme de services complète, en vertu du concept HR 360 mis en place à l’échelle du pays. La proximité avec les partenaires jouera elle aussi un rôle important: «Au cours de ma longue expérience dans le placement fixe et temporaire, j’ai compris l’importance des rapports humains. Aussi bien vis-à-vis des entreprises, dont il faut comprendre les besoins et la réalité des métiers pour leur envoyer les bonnes personnes, que des collaborateurs, que nous rencontrons tous personnellement pour mieux saisir les attentes.»

Accompagnement en personne le premier jour

Avec Vitor Coelho, la notion d’accompagnement personnalisé acquiert même ses lettres de noblesse. «Nous nous rendons avec chaque nouveau collaborateur sur son lieu de travail le premier jour. Cette mesure permet non seulement de sécuriser la nouvelle recrue, mais aussi de la guider à travers les chantiers qui comportent souvent plusieurs entrées et où il est parfois difficile de s’y retrouver. Pour l’entreprise, cette démarche est aussi l’assurance que nous assurons un véritable suivi des dossiers, d’autant que nous procédons ensuite à des débriefings réguliers. L’idée derrière ce modèle largement éprouvé est d’améliorer tout ce qui peut l’être, toujours et encore», confie Vitor Coelho, qui a débuté en 2007 dans le secteur, d’abord en qualité de consultant puis de chef d’agence.

Par le passé, ce dernier a également eu l’occasion de travailler avec David Ashworth, nouveau directeur commercial chez Interiman Group pour la construction (lire article «David Ashworth nommé directeur commercial pour la construction»), le premier à lui avoir donné sa chance après qu’il avait débuté sa carrière en tant qu’employé de commerce. «Je suis particulièrement heureux de rejoindre Interiman Group, dont j’ai suivi à distance le développement, et au sein duquel je me suis tout de suite senti à l’aise», ajoute le Nyonnais qui partage lui aussi un trait commun avec beaucoup de ses nouveaux collègues: la passion pour le football. «J’ai été footballeur dans plusieurs clubs (Nyon, Gland et Genolier, entre autres) et j’ai entraîné quatre ans Genolier en 4e ligue et deux ans le FC Gingins en 3e ligue. Depuis 2013, je suis responsable des juniors au FC Gingins, ainsi que du comité d’organisation de Graines de foot à Gingins, l’un des tournois qualificatifs en vue de la finale de cette initiative cantonale qui réunit chaque année une trentaine d’équipes juniors des catégories G, F, E et D, composées de joueurs de 8 à 12 ans. Une mission bénévole qui est très enrichissante!»

#Arobase